AMAP du Bec d'Able

AMAP du Bec d'Able

                                                                                                 

Photo 1

 

                                                                                                               François Morneau

                                                                                               Président de l'AMAP du Bec d'Able

Vous ne connaissez pas François ? Mais si ! Vous avez déjà aperçu un homme avec un casque vintage vissé sur la tête traversant le village tranquillement sur son solex?? Et bien c'est lui ! François est un homme discret, viglainois depuis 2007 " je suis arrivé dans la région par mon travail, au départ pour 3 ou 4 ans... j'y suis resté". François a décidé de découvrir le monde associatif en même temps qu'il prenait la Présidence de la l'AMAP du bec d'Able. L' "Association pour le maintien d'une agriculture paysanne" (AMAP) a pour objectif de promouvoir une agriculture locale, de qualité, de saison et diversifiée... Les adhérents, dits Amapiens, ont à coeur de mieux manger en retrouvant des saveurs authentiques dans leurs assiettes. Cela permet également d'avoir une consommation plus responsable, "de devenir des Consom'Acteurs" précise François.

Les pionniers du Sullias 

Créée en juin 2017 à un moment où l'offre n'existe pas, l'AMAP du Bec d'Able dont le nom évoque "la rivière traversant Viglain et les communes avoisinantes, trait d'union entre Sologne et Loire" a commencé modestement avec une vingtaine d'adhérents d'après François. Aujourd'hui, elle regroupe une soixantaine de familles adhérentes de Viglain et des communes alentours.

Qui soutenons-nous en étant adhérent de l'AMAP?

Être adhérent d'une AMAP c'est soutenir le dynamisme de notre village, c'est aussi "prendre conscience que nous avons la chance d'avoir le choix et d'avoir des personnes dont le travail est de pouvoir nous nourrir, même en cas de blocage de transport dû au COVID" précise François. Une solution locale pour un désordre global si nous reprenons le titre du film documentaire de Coline Serreau.

Et concrètement?

Être adhérent de l'AMAP du Bec d'Able c'est soutenir Alexandre Benoist maraîcher bio de la Ferme de l'Aulnoy à Viglain, et Jaques Hirlay, producteur d'oeufs bio à Saint-Père-sur-Loire. Et aussi 9 producteurs des environs ou d'un peu plus loin.

Une offre qui se diversifie au fil du temps 

A la création, nous explique François, nous proposions les paniers de légumes uniquement. Nous avons ensuite proposé des oeufs puis " au fur et à mesure des idées et des rencontres que nous pouvions avoir" nous avons élargi notre offre grâce à neuf producteurs, majoritairement bios. Aujourd'hui, l'Amap du Bec d'Able peut fournir en légumes, oeufs de poules et de cannes, volailles, fromages de chèvre, farine de blés anciens d'Autry le Châtel, pâte fabriquées avec ces farines, lentilles, huiles de colza, tournesol et cameline, savons saponifiés a froid, pruneaux d'Agen et enfin d'agrumes, avocats olives, huile d'olive venant de petits producteurs d'Andalousie. 

Avez-vous des projets pour le futur ?

"Nous aimerions bien sûr élargir encore notre offre et sommes à la recherche de producteurs de viandes et de lait bio".

Combien coûte l'AMAP

L'adhésion annuelle à l'AMAP ne coûte que 11€ nous précise François. La panier de légumes n'est pas une obligation. Adhérer à l'AMAP c'est avoir la possibilité de bénéficier des commandes groupées pour toutes les autres offres également.

Pour les légumes, sont proposés à la semaine ou à la quinzaine 2 types de contrats : un petit panier a 11€ et un grand panier à 16€ et l'engagement est uniquement sur 6 mois.

Les légumes des paniers reviennent moins chers (10% environ) qu'à la vente au détail, une façon d'encourager les Amapiens dans leur démarche. Vous avez le choix de retirer votre panier les samedis entre 9h et 12h ou les mercredis entre 17h et 19h à la Ferme de l'Aulnoy, route de Tigy.

Pour les oeufs bios, le principe est le même : vous avez le choix entre deux contrats également:6 oeufs à 2.15€ ou 12 oeufs à 4.30€, chaque semaine ou chaque quinzaine.

Il est important de préciser que l'AMAP ne touche aucune commission et n'intervient jamais comme intermédiaire. Les paiement vont directement aux producteurs.

Adhérer à l'AMAP, c'est avant tout faire partie de la famille des amapiens qui choisissent de soutenir concrètement l'agriculture locale !